EN SAVOIR PLUS SUR LE MIEL

 

 

 

Le miel le bien-être et la santé

 

 

Le miel est le seul produit au monde participant à l'alimentation humaine

qui soit élaboré par un insecte, Apis mellifera notre abeille domestique,

à partir des seules ressources prélevées dans son environnement immédiat.

Riche de couleurs et de saveurs variées, paré de milles vertus, il parvient

sur votre table tel que les infatigables ouvrières l'ont élaboré. Sans ajout,

sans transformation. Naturel et authentique.

L'origine du miel


 

Pour produire le miel, les abeilles disposent d'une source principale, le nectar floral .Produite par les nectaires des fleurs, cette solution aqueuse recèle une grande proportion de sucres, dont le type dépend de l'espèce végétale. Si certaines plantes ne produisent en effet qu'un mélange où dominent le fructose et le glucose, d'autres peuvent sécréter du saccharose. Sont également présents, mais en très faible quantité, des sucres comme le mélioïdose, le maltose ou encore lipomatose...

La vitesse de cristallisation des miels est largement influencée par la composition du nectar.


 


 

L'élaboration du miel


 

Lors de son vol de butinage, l'abeille visite des milliers de fleurs de la même espèce afin de remplir son jabot avec des quantités microscopiques

(de l'ordre de 40 à 70 milligrammes)de ces substances sucrées.

Une fois l'abeille de retour à la ruche, le butin est pris en charge par les autres ouvrières, qui se l'échangent à plusieurs reprises. Elles l'enrichissent par la même occasion en enzymes. Ces enzymes permettent de modifier les sucres du nectar en les divisant et en les recombinant de manière à créer des sucres plus complexes : les di- et tri saccharides.

Lorsque elle arrive dans la ruche cette substance sucrée est très humide. Pour qu'elle devienne du miel, les ouvrières doivent impérativement la déshydrater.

C'est au prix d'un travail fastidieux et répétitif qu'elles y parviennent : à plusieurs reprises, elles régurgitent de leur jabot une fine goutte qu'elles étalent en couche mince sur leur langue afin que l'atmosphère sèche de la ruche la déshydrate.

Ensuite les ouvrières entreposent ce miel dans les alvéoles des rayons.

Pour parachever la déshydratation du miel, les ventileuses vont faire entrer dans la ruche de l'air extérieur qui sera chauffé à 30°C.

Cet air chargé de l'humidité encore excessive du miel sera refoulé ver l’extérieur. Et c'est ainsi qu'en moins de cinq jours le miel contiendra moins de 18% d'eau.

En fin de processus , une fois l'alvéole remplie de miel, les ouvrières le cachettent avec une fine pellicule de cire, l'opercule, qui en le protégeant lui permettra de se conserver durablement.


​​

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le miel le bien-être et la santé


 

Sa richesse énergétique apportée par les sucres (principalement glucose et fructose), et sa richesse en vitamines, minéraux et oligoéléments (magnésium, calcium, phosphore, fer, zinc, etc.) font du miel un aliment particulièrement intéressant dans l'alimentation courante.

Il remplacera avec succès le sucre blanc en vous apportant le glucose , "carburant " essentiel au bon fonctionnement du cerveau et des muscles.

Aliment prôné par les sportifs en raison de ses sucres rapidement assimilables, le miel convient aussi (en quantité modérée ) aux diabétiques car il n'entraîne pas une augmentation aussi importante de la glycémie que le sucre blanc.

Par ailleurs, ses propriétés antimicrobiennes , anti-inflammatoires et antioxydantes sont largement reconnues pour lutter contre la toux . A cet effet, son emploi est conseillé aux enfants de plus d'un an.

Enfin le miel est un excellent agent anti-infectieux stimulant la cicatrisation des plaies et brûlures, particulièrement le miel de thym.


 


Bien conserver le miel


 

Liquides au moment de leur récolte, tous les miels se cristallisent, plus ou moins vite selon leur origine : c'est un processus naturel.

Le miel ne se bonifie pas avec le temps.

Pour qu'il se conserve bien, il doit être stocké à l'abri de la lumière et à température constante et ne jamais être placé dans le réfrigérateur.


 

Quand et comment consommer le miel


 

On peut consommer le miel de mille et une façons. Au petit déjeuner, sur des tartines de pain, dans des yaourts, dans la tisane et en cuisine, un peu partout à la place du sucre. Le matin ou le soir. Bref, à toutes heures de la journée et de la nuit, à tout âge de la vie et sans modération !

contact

TÉL : 07 81 80 09 67 / netapi@gmx.fr

HORAIRES D'OUVERTURE 08h00 - 20h00

©2018 par netapi.fr