contact

TÉL : 07 81 80 09 67 / netapi@gmx.fr

HORAIRES D'OUVERTURE 08h00 - 20h00

©2018 par netapi.fr

  • netapi

Les conditions idéales pour conserver son miel

Mis à jour : mars 11



Contrairement à la plupart des aliments, le miel est un produit non périssable qui peut devenir quasiment éternel. Cependant certaines règles sont essentielles à respecter pour le conserver au mieux et ainsi préserver toutes ses qualités.


Produit d’origine végétale 100% naturel, le miel est un concentré d’énergie qui, dans des conditions parfaites, peut se garder des centaines d’années. Les Egyptiens conservaient par exemple la viande dans du miel en raison de ses propriétés anti bactériennes.


Le miel contient surtout plusieurs facteurs antibiotiques naturels, qui empêchent le développement des bactéries.

C’est donc le seul aliment qui ne périme jamais, à condition qu’il soit conservé dans un endroit sec.

On raconte même que du miel vieux de 2000 ans retrouvé dans les pyramides égyptiennes est encore propre à la consommation (même s’il n’a plus aucun goût).


Un preuve de qualité d’un miel, vient aussi du fait de sa capacité à cristalliser.

En effet, la cristallisation est un processus tout à fait naturel se produisant avec le temps sur presque tous les miels.

Le miel liquide devient alors granuleux en raison de la grande teneur en glucose du milieu de fabrication et cela apparait entre plusieurs semaines et plusieurs mois de stockage.

Un miel qui a cristallisé est un signe de qualité car cela signifie qu'il n'a pas été chauffé lors de sont extraction. Il a ainsi conservé l'ensemble de ses nutriments, vitamines et minéraux.


La température idéale de conservation du miel est d'environ 25°, dans un endroit sec et à l'abri de la lumière.

Ces conditions étant réunies il pourra se conserver ainsi quasi indéfiniment.

Ainsi, la date limite d’utilisation optimale indiquée sur les pots de miel est purement conventionnelle. 



#miel #conservationdumiel

14 vues